Le concept du restaurant est le suivant: une offre culinaire quotidiennement différente.

Chaque jour de la semaine, du lundi au samedi, le restaurant propose 1 ou 2 entrées, 1 ou 2 plats accompagnés d'une viande parmi 2, 3 ou 4 choix ou du poisson ou des fruits de mer, 2 ou 3 desserts au choix issus d'un ou plusieurs des 23 pays du pourtour méditerranéen.

Ce concept, qui n'existe nul part ailleurs en Ile de France, vise avant tout tous les salariés désireux de manger au déjeuner des plats typiques Fait Maison* élaborés uniquement à base de produits frais et pour la plupart BIO. Dans une seconde dimension, il s'adresse également aux riverains, aux massicois et à tous les autres gourmands de passage, désireux eux aussi de se réunir autour d'une bonne table pour y manger de la véritable cuisine méditerranéenne telle qu'elle préparée et dégustée là-bas.

Pas celle que l'on sert aux touristes cela va de soi...

La cuisine méditerranéenne, sans doute la meilleure et indubitablement la plus ancienne et la plus riche au monde, est le fruit des innombrables échanges culturels qui ont irrigué les 4 rives de notre vieux bassin. Principalement basée sur des matières premières telles que l'huile d'olive, le blé, l'ail, l'oignon ou la tomate, ainsi que sur des épices aux origines biologiques variées, cette cuisine est celle qui est manifestement la plus aimée au monde tant elle régale petits et grands. Qu'il s'agisse de la cuisine de la rive sud (plus relevée et plus consistante) ou de la cuisine de la rive nord (moins épicée et plus légère), tout le monde, sans exception, l'apprécie.

L'esprit Alcantara s'inscrit donc dans cette volonté de consolider cet art de la table travaillé au gré des acculturations culinaires tout en continuant de promouvoir cette générosité méditerranéenne si savoureuse et si célèbre en ne proposant que des entrées, des plats et des desserts frais, simples et bons.

Pour la petite anecdote, "Alcantara" est un mot latinisé tiré du berbère qui veut dire "le pont" ou ce qui unit 2 rives.

*(cf. Décret n° 2014-797 du 11 juillet 2014 modifié par le Décret n° 2015-505 du 6 mai 2015

Réponse à la question récurrente de très nombreux clients: pourquoi n'offrez-vous pas plus de choix?

Parce que cuisiner du -entièrement- fait maison et des produits frais prend énormément de temps. Imaginez-vous un instant, chez vous, en train de cuisiner dans la perspective de recevoir quelques amis. Il vous faut aller, choisir et acheter vos produits chez vos fournisseurs. Ensuite s'agissant juste des légumes il vous faut les laver, les éplucher, les couper et les cuire. Les cuire? Ah oui, à cela s'ajoute le temps de cuisson qui peut varier d'une à plusieurs heures sur les foyers ou au four et si vous voulez servir un repas correct "à la française", il vous faut également préparer les entrées et les desserts.

En matière de cuisine, la théorie est une chose et la pratique en est une autre. Des restaurants qui cuisinent frais et fait maison il y en a très très peu mais il y en a et le plus connu d'entre-eux à Paris, pour vous donner un exemple, s'appelle "Epicure Bristol" et son chef étoilé est Eric Frechon. Pour servir 50 couverts par service, ce ne sont pas moins de 50 salariés qui travaillent comme des fourmis en cuisine. Soit 1 salarié par couvert. En ce qui me concerne, je sers tous les jours 1 ou 2 entrées, 1 plat unique -mais plutôt bon-, et je propose systématiquement 2 ou 3 desserts minimum au choix.

Chers clients, les restaurants qui vous proposent des choix innombrables sur des cartes longues comme la tour Eiffel pour cibler un maximum de clients ne vous disent pas tout. Nous dirons simplement que les secrets de la restauration sont nombreux.

J'invite tous ceux et celles pour qui le choix est beaucoup plus important que ce qui est proposé dans l'assiette à aller se restaurer ailleurs dans Massy sans passer par la case Alcantara.

Merci d'avance pour votre compréhension.

Amar.